Consultation, nouveaux programmes (2015)


Dans le contexte de la sortie prochaine de nouveaux programmes pour les cycles 2, 3 et 4 et des consultations en cours le comité de l'ARDM souligne les points suivants.L'ARDM se félicite tout d'abord du fait que certains chercheurs en didactique des mathématiques ont participé à la confection des projets de programmes de cycle 2 et de cycle 3. Le choix de ne pas consulter de chercheur en didactique des mathématiques pour l'écriture des programmes de cycle 4 est à questionner, de façon plus générale cette partie de la procédure d'écriture pourrait être plus transparente (les programmes pourraient par exemple inclure la liste des auteurs).

L'ARDM pointe le fait que les modifications des programmes proposées, pour chacun des cycles, sont fortes et profondes : tant du point de vue des contenus que de celui des modalités de travail induites et suggérées. La formation continue des enseignants doit donc être une réelle priorité du ministère, une telle réforme ne pourra se faire de façon saine sans le développement d'un plan de formation conséquent et ambitieux (pour les mathématiques cet effort est à penser dans le cadre de la « stratégie mathématiques » présentée fin 2014). Ce plan massif de formation continue doit en particulier permettre aux enseignants de développer les compétences requises pour les nouveaux enseignements relevant par exemple de l'algorithmique (pour le cycle 4) ; mais aussi de mener une réflexion approfondie sur les progressions à retenir par cycle (le cycle 3, inter-degré, requiert à lui seul une attention extrême de ce point de vue) de même que sur l'interdisciplinarité. L'ARDM souhaite que cette réforme soit accompagnée par ailleurs de temps de concertations collectives dans chaque établissement ou bassin, notamment à propos du travail sur les progressions ou des enseignements interdisciplinaires.

L'ARDM appuie fortement la CFEM dans son rôle de coordination, au sein de la communauté mathématique, de la discussion autour de ces programmes de mathématiques pendant la concertation en cours et, par la suite, lors du suivi indispensable de la mise en place de ces programmes. Elle rappelle notamment que l'ADIREM et le réseau des IREM constituent pour les mathématiques une institution, proche des ESPE, dynamique et structurée nationalement, ressource pour la réflexion sur ces nouveaux programmes et l'accompagnement de leur mise en œuvre sur le terrain, ainsi que pour la constitution de formations.

Mis en ligne le 26 mai 2015
Christophe Hache pour le comité de l'ARDM


Texte de commentaire du programme de cycle 4 en mathématiques (ces deux textes réunis ici, nombreux autres documents sur le site de la CFEM).






Fichier attachéTaille
ARDM-Remarques_C4-mai2015.pdf197.51 Ko
ARDM-Remarques_programmes-mai2015.pdf307.1 Ko